• Aissata Sylla

Les Africains de Paris


«Ils sont blacks, fiers de leurs origines, ils aiment le luxe et faire la fête : bienvenue chez les Africains de Paris.». Ainsi était introduit le reportage de M6 sur les africains de Paris il y a quelques semaines. Le but du reportage? Donner un visage aux africains qui habitent Paris, montrer leurs activités, leur quotidien. Selon M6, les africains de Paris sont "Blacks, Chics et Festifs". L'équipe de reporters a pris le grand soin de nous sortir la totale des clichés sur la communauté africaine de Paris. Dans le souci de maintenir le status quo et de confirmer leurs propres vues stéréotypées, nous avons eu droit à des DJ, des organisateurs de soirée, des sapeurs, une coiffeuse, une "star montante de la pop" et bien d'autres… Et n'oublions pas qu'ils étaient presque tous à Château Rouge, le quartier africain par excellence de Paris.

Bien que les personnes montrées dans le reportage fassent partie intégrante de la communauté africaine de Paris et représentent une grande réalité, le manque de diversité dans les profils mis en avant est frappant.

Nous sommes en 2017, dans l'ère des réseaux sociaux et de l'accès facile aux informations à travers le monde. Il n'y a donc aucune explication valable qui puisse justifier cette absence de pluralité à part le manque de volonté mais surtout le "je m'en foutisme" face au visage donné à toute une communauté.

Mais je ne leur en veux pas. Nous attendons-nous vraiment à avoir une vision représentative de nos propres réalités et histoires, lorsque nous donnons cette responsabilité aux autres? Se plaindre et dénoncer ces injustices deviennent trop facile. Il serait beaucoup plus efficace de reprendre notre histoire en main, et de raconter nous-même, notre propre vécu.

Étant donné qu'il est toujours mieux de mettre en pratique ses propres conseils, voici ma version des "Africains de Paris".

Ils sont innovateurs dans des domaines diversifiés, acteurs du changement et épatants: bienvenue chez les Africains de Paris!

Loic Dablé

Agé de seulement 32 ans, Loïc Dablé est devenu une référence mondiale en terme de gastronomie africaine. Son objectif: promouvoir une vision contemporaine de la gastronomie africaine. Pour cela, il ne perd pas son temps!

Après avoir étudié dans de prestigieuses écoles de cuisine, le jeune ivoirien a fait ses preuves en étant Chef à l'Africassa, au Café Dapper de Paris et en tant que membre du jury dans l'émission Star Chef de Canal + Afrique. Sa spécialité? Revisiter les ingrédients traditionnellement africains en offrant une sélection variée allant du Risotto au poisson fumé, à la panna cotta d'hibiscus.

À travers le groupe Loic Dablé, il offre aussi ses services de consultant aux hôtels et restaurants à travers le continent africain de sorte à encadrer ces groupes sur leurs stratégies culinaires mais aussi à former leurs chefs.

Il est également régulièrement en tournée sur le continent à travers le African Food Art Tour où il propose des formations, des cours de cuisine et des dîners privés dans les grandes capitales africaines.

Fatoumata Kébé

31 ans et d'origine malienne, la jeune Fatoumata Kébé est docteure en astronomie à l'université Pierre et Marie Curie.

Son parcours n'a cependant pas été facile. Venant d'une banlieue de Paris, Fatoumata a dû surmonter les critiques des professeurs qui ne croyaient pas en son potentiel, des parents qui n'étaient pas des adeptes des longues études, sans compter l'atmosphère discriminatoire du milieu scientifique, surtout pour une jeune femme musulmane d'origine africaine. En enchaînant plusieurs emplois et grâce à l'obtention de bourses, Fatoumata a pu financer ses études.

Passionnée d'astronomie depuis sa tendre enfance, sa thèse vise à étudier les déchets spatiaux artificiels, c'est à dire ceux créés par les humains. En effet, en envoyant des satellites dans l'espace, toute collision, explosion ou détérioration cause des centaines de milliers de débris. Étudier la trajectoire de ces débris sur le long terme pour pouvoir un jour y remédier, tel est le but de Fatoumata Kébé.

En plus de son projet de Doctorat, Fatoumata a créé l'association Éphémérides, qui a pour but de démystifier l'astronomie chez les jeunes des quartiers défavorisés, à travers des cours d'astronomie et de confiance en soi.

Les projets ne se limitent pas qu'à l'astronomie! La jeune docteure est aussi à la tête de la start-up Connected Eco, qui met la technologie au service de l'agriculture, en luttant contre le gaspillage d'eau utilisée pour l'irrigation des sols. Ce projet consiste à utiliser des capteurs, alimentés d'énergie solaire, qui permettent entre autres de savoir si le sol a besoin d'être irrigué et en quelle quantité. Ces informations sont ensuite envoyées aux utilisateurs sur leur mobiles à travers des SMS ou une application.

Fatou Ndiaye (aka BlackBeautyBag)

Agée de 38 ans et d'origines nigeriane, malienne et sénégalaise, Fatou N'diaye est la référence internationale en terme de beauté afro en France.

Passionnée de beauté, Fatou avait remarqué que la beauté noire était un sujet peu mentionné dans les médias français. Elle décida donc de s'y consacrer en 2007 en créant son blog, BlackBeautyBag. Ce blog représente une communauté jusque là quasiment ignorée dans les médias féminins en France. En allant des conseils pour la peau et les cheveux, aux revendications sociales (tels que son article phare "Je m'appelle Fatou, Ca vous pose un problème?"), Fatou donne une voix à la femme noire dans la sphère de la beauté. Selon Vogue US, elle "donne la parole à une nouvelle définition de la beauté française".

La société n'attendait que cela! L'intérêt des lecteurs, mais aussi des grandes compagnies de beauté et de mode ont fait de BlackBeautyBag un grand succès! À l'affût des demandes de partenariat, des billets sponsorisés et des voyages à l'étranger, dès 2009 Fatou a commencé à se consacrer à son blog à temps plein.

Son statut d'influenceur lui a permis d'être l'ambassadrice de marques telles que L'Oreal et Carol's daughter et d'être consultante auprès de grandes marques de cosmétique et de luxe.

Voici donc un très petit échantillon des Africains de Paris qui sortent des stéréotypes. Je pourrais continuer avec des noms tels que Fati Niang, Tonje Bakang, Nelly Wandji, Alain Foka, Salima Haddour, Kahi Lumumba, etc…Mais je vais m'arrêter là par souci de concision.

De ce fait, chers reporters de M6 et des médias en général, lorsque vous voudrez dépicter le vécu des communautés Africaines, faites l'effort de recherche nécessaire, ou redirigez vos efforts sur d'autres sujets que vous maîtrisez mieux!

Et à vous mes frères Africains, ça ne vous dit pas de réaliser vos propres reportages?

Sources:

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/10/09/au-musee-dapper-le-chef-franco-ivoirien-loic-dable-revisite-la-gastronomie-africaine_4786301_3212.html

http://www.forbesafrique.com/Loic-Dable-chef-moderne-et-charismatique_a3536.html

https://www.loicdable.com/

https://www.youtube.com/watch?v=nMuQImA31Co

https://savoirs.rfi.fr/fr/apprendre-enseigner/sciences/fatoumata-kebe-inventrice-dun-systeme-darrosage-innovant

http://www.jeuneafrique.com/78342/societe/les-r-ves-d-toiles-de-fatoumata-kebe/

http://www.leparisien.fr/noisy-le-sec-93130/noisy-le-sec-une-docteure-qui-a-la-tete-dans-les-etoiles-11-01-2017-6554748.php

http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/itineraires/l-astronomie-la-vocation-de-fatoumata-kebe_1763669.html

http://www.terrafemina.com/article/fatou-n-diaye-la-blogueuse-qui-redefinit-la-beaute-a-la-francaise_a301396/1

http://www.vogue.com/article/black-beauty-bag-french-blogger-fatou-ndiaye

http://www.jeuneafrique.com/347303/societe/fatou-ndiaye/

http://www.huffingtonpost.fr/fatou-ndiaye/je-mappelle-fatou-ca-vous-pose-un-probleme_b_10749094.html

https://www.buzzfeed.com/jenniferpadjemi/chere-enquete-exclusive-nous-sommes-bien-plus-que-vos?utm_term=.hq0Y2NqPP&ref=mobile_share#.qtj06pY33

#société #fiertéafricaine #leadership #entrepreneuriat

©2018 by Korofolie. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now